Le slow fashion : consommer moins, mais consommer mieux

Slow fashion par-ci, slow fashion par-là. Entendre ce terme peut donner l’impression qu’il s’agit de la dernière tendance en liste, mais le slow fashion n’est pas qu’une simple mode. C’est une déclaration, une prise de conscience voire même une réappropriation de soi-même via notre façon de consommer. Ce mouvement prend d’assaut le monde et s’immisce dans la plupart des maisons. Il rallie de plus en plus d’adeptes qui optent pour des solutions concrètes face au fast fashion et tout ce qui en découle.

En fait, le slow fashion, c’est décider de faire des choix éclairés lors de votre magasinage afin de favoriser des achats pertinents et durables. C’est l’idée de consommer moins, mais mieux. En se faisant, vous contrecarrez les conséquences affligeantes de la production de masse sur les droits des travailleurs ainsi que l’environnement.

Le slow fashion ou le slow ware désigne donc des items conçus pour allier mode, qualité et durabilité. Ah tiens, ça nous rappelle vaguement les caractéristiques de la ceinture NOC.

Les matières premières y sont mises de l’avant et la technique de production ainsi que d’approvisionnement est respectueuse de l’environnement. Afin de réduire l’empreinte écologique, les créateurs locaux et les séries limitées sont d’autant plus privilégiés dans ce mouvement.

Voici trois choses à faire lorsque vous achetez afin de vous inscrire dans le slow fashion.

Choisir local

Un des points centraux du slow fashion est le respect de l’environnement. Pour se faire, il est important de savoir la provenance de l’item que vous achetez. Moins de chemin les matériaux font, plus faible sera votre empreinte écologique. Les créateurs locaux (régionales ou canadiens) sont à privilégier. Par la suite, il vous faut vous informer sur les matériaux. D’où viennent-ils, comment sont-ils traités? Par exemple, la ceinture NOC est fabriquée au Canada et son cuir est teint aux végétaux. Aucun produit toxique en vue et émission de gaz de transport réduit.

Opter pour la qualité plutôt que la quantité

Adopter le slowfashion, c’est acheter dorénavant des items ou vêtements qui dureront plus d’une saison, voir même plusieurs années. Il vaut mieux n’avoir qu’une ceinture NOC durable que d’en avoir cinq d’une autre marque faite de matériel très peu solide qui ne passeront pas l’année. Plus vous consommez, plus vous augmentez votre empreinte écologique et encouragez des conditions infernales chez les travailleurs. Sans oublier que vous économiserez au long terme au lieu de toujours devoir racheter le morceau.

Intégrer le minimalisme

Le slow fashion et le minimaliste vont de paire. Afin de bien intégrer le premier dans votre quotidien, pensez à faire le tri de ce que vous avez. Donnez au suivant, mais surtout faites des choix judicieux lors de vos prochains achats. Optez pour la durabilité et ainsi établissez une relation de confiance entre vos items, le créateur et vous. Dorénavant, vous n’aurez plus peur qu’ils vous laissent tomber au pire moment.

Coco Chanel disait que la mode se démode, mais le style jamais. Le slow fashion, c’est exactement ça. C’est choisir des items avec conscience et réflexion qui feront partie de votre garde-robe au long terme.

Redonnez les lettres de noblesse à la mode un achat bien pensé à la fois.  Le slow fashion, c’est tout ça et bien plus encore, c’est la mode qui nous raconte finalement une belle histoire et dans celles-ci s’inscrivent d’autres histoires comme celle de la ceinture NOC. Débutez le slow fashion avec cette ceinture correspondant à toutes les caractéristiques de ce mouvement. Soyez le mouvement !


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *